Accueil Formation 3 excellentes raisons de pratiquer la communication non violente à l’école

3 excellentes raisons de pratiquer la communication non violente à l’école

La communication non violente (CNV) est un enseignement qui a été créé par le psychologue américain Marshall Rosenberg. Il a été inspiré après la Seconde Guerre mondiale par le désir de trouver des façons pour les gens de communiquer sans violence. Cet enseignement est basé sur des principes de base qui encouragent la résolution pacifique des conflits. Voici 3 excellentes raisons de pratiquer la communication non violente.

Pratiquer la communication non violente à l’école, c’est agir

La CNV est un mode de communication qui permet de mettre de côté ses propres pensées et émotions. Et ce, afin de prendre en compte celles des autres et d’arriver à un consensus. La pratiquer, c’est air dans l’intérêt de tous, quel que soit le groupe auquel on appartient. En effet, la CNV milite pour le respect des droits humains et la dignité de chacun. Elle permet de s’ouvrir à des relations plus pacifiques avec les autres, même si l’on est en désaccord avec eux. Cela peut également être un outil d’éducation pour tous les membres de l’école, car elle prône le respect des différences.

A lire également : Une formation pour élaborer une stratégie RSE pour une entreprise

Pratiquer la communication non violente à l’école, c’est en réalité apporter de la paix dans la classe. La démarche part de l’enseignant qui apprend à ses élèves comment communiquer avec leurs pairs en respectant leur point de vue et en cherchant un consensus. Si un conflit survient alors, les élèves sauront comment y faire face avec bienveillance et sans violence.

La communication non violente apprend à résoudre les conflits pacifiquement

La communication non violente s’adresse aux élèves, mais aussi aux parents, aux enseignants et à tous les intervenants de l’école. Pour les élèves, elle préconise une attitude bienveillante et attentive. Autrement dit, on essaie d’écouter l’autre, et on prend le temps de réfléchir avant de parler ou d’agir.

A voir aussi : Pour quelles raisons faire une formation en gestion management ?

Pour les parents, elle apprend à gérer les conflits non pas en râlant ou en criant, mais en écoutant les arguments de l’autre et en cherchant un consensus. Ces règles sont valables dans tous les domaines. Quand on est en fâcher avec son conjoint ou avec ses enfants, quand on a des problèmes au travail ou avec ses voisins.

Pour les intervenants de l’école, elle montre comment favoriser une ambiance de paix et de bienveillance dans les classes. Cette méthode permet de faire évoluer la façon de communiquer des élèves, de développer leur sens de l’écoute. C’est l’outil adéquat pour leur montrer comment prendre du recul pour se remettre en question et ainsi repenser sa façon de faire.

La communication non violente est un excellent moyen pour apprendre à gérer les émotions

La CNV est un moyen très efficace pour apprendre à gérer les émotions. Par exemple, si un élève perd son sang-froid et fait une crise de nerfs à l’heure du déjeuner, on peut l’inviter à s’asseoir, à prendre une grande respiration et à exprimer ce qu’il ressent. On peut aussi le prévenir que s’il continue dans cette voie, on va devoir lui demander de quitter la récréation.

Tout d’abord, le concept de non-violence est très intéressant. En effet, il ne s’agit pas de faire en sorte que les élèves se taisent et qu’ils soient dociles. Bien au contraire, le but est plutôt d’instaurer un climat de confiance et de respect dans la classe afin de favoriser l’écoute et le dialogue. En ce sens, la communication non violente est un outil qui permet d’ouvrir les esprits pour que les élèves puissent exprimer ce qu’ils ont à dire. Les enseignants qui pratiquent la CNV proposent d’ailleurs leurs cours dans une ambiance très chaleureuse et très accueillante. Ils mettent tout en œuvre pour que les élèves s’expriment et qu’ils puissent être entendus. Les élèves apprennent ainsi à écouter les autres et à se faire respecter.

ARTICLES LIÉS