Accueil Business Qu’est-ce qu’une Coopérative d’Activité et d’Emploi et comment peut-elle vous aider ?

Qu’est-ce qu’une Coopérative d’Activité et d’Emploi et comment peut-elle vous aider ?

La Coopérative d’Activité et d’Emploi (CAE) est un nouveau concept visant à stimuler la créativité des entrepreneurs. Elle offre aux porteurs de projet un statut d’entrepreneur salarié ainsi qu’un accompagnement individuel. Le nouvel entrepreneur pourra ainsi « tester » son activité dans le cadre de ces structures, présente sur l’ensemble du territoire français. Dans cet article, nous allons voir ce qu’est une CAE et comment elle peut vous aider en tant qu’entrepreneur.

Qu’est-ce qu’une coopérative d’activité et d’emploi (CAE) ?

Une Coopérative d’Activité et d’Emploi (CAE) est une structure économique qui regroupe plusieurs entrepreneurs qui n’ont pas besoin de créer leur propre structure. L’entrepreneur qui entre dans une CAE bénéficie du statut d' »entrepreneur salarié », ce qui lui permet de percevoir un salaire et d’être rattaché au régime général de la sécurité sociale tout en disposant d’un numéro de TVA et en étant inscrit au registre du commerce et des sociétés.

A découvrir également : Recrutement : comment trouver le bon profil pour un poste en RH ?

La CAE offre à ses membres de nombreux services, dont la tenue d’une comptabilité, la possibilité d’échanger avec d’autres entrepreneurs et un accompagnement individuel pour les aider à développer leur activité. Les frais administratifs de fonctionnement sont partagés et la coopérative demande en contrepartie une cotisation mensuelle, généralement fixée entre 7 et 20 % du chiffre d’affaires.

L’entrepreneur salarié bénéficie ainsi d’un cadre structurant et sécurisant lui permettant de « tester » son activité avant de créer son entreprise. Après un certain temps, l’entrepreneur salarié peut rester dans la CAE ou développer son activité de manière indépendante en créant une société. La première coopérative d’activité et d’emploi a été créée à Lyon en 1995. Le concept s’est ensuite développé en France et dans de nombreux autres pays, souvent francophones (Maroc, Québec, Belgique).

Lire également : Comment choisir un bon packaging ?

Quel est l’intérêt d’une Coopérative d’Activités et d’Emploi pour un entrepreneur ?

Beaucoup de nouveaux entrepreneurs, même s’ils pensent avoir trouvé de bons concepts et s’ils ont réalisé une étude de marché, peuvent hésiter à créer une entreprise. Les raisons sont nombreuses : des contraintes qu’elle implique (coûts de création, responsabilité…), du succès incertain de leur initiative, et du manque d’assistance dont ils peuvent souffrir.

Rejoindre une Coopérative d’Activité et d’Emploi leur permet de « tester » leur projet, de disposer d’un réseau, et de bénéficier d’un accompagnement en marketing et en comptabilité. De plus, le statut d’entrepreneur salarié permet de ne pas perdre ses droits sociaux et notamment son droit au chômage. Il s’apparente ainsi au statut de salarié que l’on retrouve dans le portage salarial. En règle générale, ce n’est qu’une étape, et les entrepreneurs qui voient leur activité décoller quitteront la CAE et créeront leur propre structure.

En quoi la Coopérative d’Activité et d’Emploi peut-elle vous aider ?

Les CAE constituent un excellent moyen de tester et de valider des idées d’entreprise tout en étant rémunéré. C’est une solution parfaite pour ceux qui veulent créer leur propre entreprise, mais qui ne sont pas prêts à prendre les risques et les responsabilités liés à la création d’une nouvelle société.

En rejoignant une CAE, les entrepreneurs ont accès à une communauté de soutien composée de personnes partageant les mêmes idées et travaillant toutes dans le même but. Ils peuvent échanger des idées, partager des ressources et obtenir un retour d’information précieuse de la part de professionnels expérimentés.

En outre, les CAE offrent une gamme de services qui peuvent aider les entrepreneurs à développer leurs compétences commerciales. Ces services comprennent le marketing, la comptabilité, les conseils juridiques, etc. Elles peuvent également donner accès à des financements et à d’autres ressources susceptibles d’aider les entrepreneurs à développer leur entreprise.

Enfin, faire partie d’une CAE signifie que les entrepreneurs conservent leurs droits et avantages sociaux. Ils sont considérés comme des salariés et, à ce titre, ont accès au système de sécurité sociale et aux allocations de chômage.

ARTICLES LIÉS