Accueil Formation Gestion de projet : qu’est-ce que la methode Prince 2 ?

Gestion de projet : qu’est-ce que la methode Prince 2 ?

Il existe de nombreuses méthodes pour gérer efficacement un projet, qu’il s’agisse d’un projet web ou non. Nous vous proposons aujourd’hui d’en découvrir une bien spécifique, à savoir la méthode de gestion Prince 2. Mise au point à la fin des années 80 puis revue en 1996, elle séduit de plus en plus de professionnels, et voyons pourquoi.

L’approche de la méthode Prince 2

Acronyme de PRojects IN Controlled Environments, cette méthode de gestion Prince 2 peut s’appliquer à tous types de projets, indépendamment de leur taille. Elle existe depuis les années 80 en ayant fait ses débuts au Royaume-Uni, auprès du gouvernement pour la gestion de ses projets informatiques.

A lire aussi : 3 excellentes raisons de pratiquer la communication non violente à l'école

Aujourd’hui, elle est de plus en plus utilisée en entreprise si bien qu’en 2010, l’adoption de cette méthode était plébiscitée par de nombreux professionnels en gestion de projet.

Elle se concentre sur trois grands éléments : l’organisation, la gestion et le contrôle de projet. Afin de mener un projet à bien, elle tient compte de six variables qui sont les contraintes de coût, celles de temps, le cadre du projet, les risques qu’il présente, la qualité attendue et les bénéfices qu’il permettra d’obtenir.

A lire également : Toutes les formations disponibles dans l’environnement

Les étapes d’un projet avec la méthode Prince 2

Cette gestion de projet découpe ce dernier en 7 grandes étapes :

  • Sa mise en place (envoi du mandat de projet où sont indiqués la nécessité du projet et ses objectifs). Une fois le mandat approuvé, la personne à son initiative élabore un brief plus détaillé. Celui-ci comporte par exemple les ressources mobilisées et les actions requises pour le réaliser.
  • La direction du projet. Un comité de projet examine la viabilité et la justification commerciale du projet et décide de ce qui sera délégué au chef de projet.
  • Le démarrage effectif. Le chef désigné pour le projet en crée une documentation avec par exemple un plan de projet tenant compte de 6 grands objectifs qui correspondent aux 6 variables évoquées ci-dessus. Ce document dit « de démarrage » est soumis à validation du comité de projet. Une fois celle-ci obtenue, place au début du travail !
  • Le contrôle de séquence. Le projet est divisé en « blocs de tâches » par le chef de projet. Il confie leur réalisation aux équipes concernées. Il supervise leur progression et intervient si besoin en cas de blocage ou de problème.
  • La gestion de la livraison. Le chef de projet surveille le bon avancement du projet et sa conformité par rapport aux normes de qualité Prince 2. Le comité de pilotage intervient aussi pour évaluer les blocs de tâche terminés, les valider ou en demander des corrections.
  • La gestion des limites de fréquence. Chaque fréquence est analysée à la fois par le chef de projet et le comité. Une réunion est organisée entre ce dernier et les équipes pour faire une synthèse du projet et en tirer certains enseignements.
  • La clôture du projet. Le chef de projet est alors en charge de mettre à jour documentation, résultats et rapports Prince 2.

Une méthode flexible

Tout d’abord, cette méthode ne se limite pas qu’aux projets informatiques, bien qu’elle ait commencé à faire ses preuves dans ce domaine. Elle peut être employée pour gérer des projets dans n’importe quel secteur d’activité. De plus, elle a pour autre point fort d’être utilisable aussi bien pour les petits que les très grands projets. TPE-PME comme grands groupes peuvent donc l’utiliser pour une gestion de projet efficace.

ARTICLES LIÉS