Accueil Actu Interim : la bonne solution pour l’emploi ?

Interim : la bonne solution pour l’emploi ?

Marché relativement constant, l’intérim représente environ 3 % de la part de l’emploi en France. Les préjugés sont nombreux à son égard, pourtant il offre de nombreux avantages et c’est un indicateur solide du marché du travail. 

La clé de la flexibilité ?

L’une des forces majeures de l’intérim, c’est la flexibilité que cela offre. En effet, les candidats s’inscrivent à des agences d’intérim qui peuvent régulièrement proposer des postes adaptés grâce à un logiciel de gestion de l’intérim. Les durées de contrats sont courtes et cela permet aux intérimaires de facilement gérer leur temps de travail et de s’en libérer quand ils en ont besoin. Cela répond à une demande, un besoin exprimé par certains travailleurs en demande d’une flexibilité et d’une liberté sur leurs choix professionnels. Une étude d’Opinion Way en 2019 révélait que 29 % des jeunes répondants souhaiteraient cumuler 3 travails. Le chiffre est étonnant, mais surtout révélateur de la vision des jeunes générations sur leur carrière professionnelle. Ils envisagent moins que leurs aînés la longue ascension au sein d’une même entreprise tout au long de leur vie. 

Lire également : Comment faire pour décrocher un CDI ?

C’est une tendance d’autant plus forte, que l’intérim apparait pour certains jeunes comme un moyen de cumuler des emplois et de garder la possibilité d’en changer très rapidement. En effet, dans de nombreux secteurs comme la logistique, le BTP ou encore la santé, les intérimaires choisissent des missions courtes alors que la plupart d’entre eux pourraient trouver un emploi en CDI ou en CDD. C’est un vrai choix professionnel, loin de la vision du travail par défaut que l’on peut associer à l’intérim, qui est véritablement une offre complémentaire aux postes en CDI. 

La digitalisation de l’intérim 

L’intérim fonctionne bien en 2022, il suit la croissance économique du pays et nombreuses personnes franchissent le cap notamment grâce aux nouveaux outils mis en place par les agences d’intérim. Il est facile aujourd’hui d’effectuer toutes les démarches en ligne pour s’inscrire ou chercher des annonces. Les agences disposent presque toutes d’interfaces en ligne pour faciliter l’accessibilité à ses offres. Ainsi, les demandeurs d’emploi peuvent facilement écumer les annonces en ligne et trouver un poste qui leur correspond depuis chez eux. C’est donc un mode de travail qui convient facilement à des demandeurs d’emplois dynamiques et en recherche rapide d’offres. 

A lire également : Comment encourager ses équipes ?

Le service numérique permet à l’intérim d’évoluer avec son temps et de le rendre encore plus simple d’accès. L’intérim est aussi une affaire de relation humaine, que le numérique permet facilement d’entretenir en gardant encore plus simplement le lien. Les emplois de courte durée, et cela s’applique aussi aux missions de freelance par exemple, sont particulièrement touchés par la digitalisation des services. 

Il ne faut pas non plus oublier que ces types d’emplois sont beaucoup plus en proie à l’insécurité et à la protection sociale ou économique. Ils correspondent à une demande particulière et les inconvénients peuvent être nombreux. En cela, les contrats en intérim sont plus encadrés que des missions de freelance et accompagnent davantage le salarié dans ses missions sans le laisser sans contact pour demander des informations ou de l’aide. 

ARTICLES LIÉS