Accueil Actu Qui finance les formations AFPA ?

Qui finance les formations AFPA ?

Pour être qualifié et devenir de produit fini sur le marché de l’emploi, il faut une formation qualifiante. C’est l’essence même de AFPA, un organisme français depuis des lustres. Cependant, qui sont ceux qui, à l’arrière-plan, aident cet organisme à atteindre ses objectifs ? Découvrez dans cet article, la source de financement des formations de AFPA.

Que savoir sur AFPA ?

Par définition, AFPA signifie Agence pour la Formation Professionnelles des Adultes. C’est un centre français de formation professionnelle qui dispense des formations modulaires qualifiantes. Et ce, reconnues par le ministère du Travail. Cet organisme lutte chaque année pour favoriser l’insertion professionnelle des adultes les plus importantes de France.

A découvrir également : Comment faire une formation dans le webmarketing ?

En effet, les formations que donne AFPA sont plus de 700 et couvrent largement 300 métiers. Et ce, dans tous les secteurs d’activité avec des enseignants hautement expérimentés dans leur domaine.

Par ailleurs, créée le 11 janvier 1949, le AFPA avait pour nom ANIFRMO qui désigne : Association Nationale Interprofessionnelle pour la Formation Rationnelle de la Main-d’œuvre. À l’époque, il formait et qualifiait uniquement dans la métallurgie et bâtiment. Ce n’est qu’en 1966 que ANIFRMO change de nom en AFPA et devenue un établissement public. Et ce, à caractère industriel et commercial, consignée dans les journaux en 2016.

A découvrir également : Comment réaliser un CV parfait ?

Les formations de AFPA : qui les finance ?

Les nombreuses formations que propose AFPA proviennent des financeurs publics et privés. En effet, s’agissant des acteurs publics qui financent les formations de AFPA, on note : le Conseil Régional et le Pôle Emploi. Et les financeurs privés sont principalement les OPCA et OPACIF.

Financeurs publics

Chaque Conseil Régional, selon sa région, a ses critères d’éligibilité sur lesquels il choisit qui il veut financer. Et ce, en prenant en compte la formation du demandeur d’emploi. De la même manière, ce sont également eux qui financent les demandes de stage selon les règles du code du marché public. Par contre, le Pôle Emploi finance les formations professionnelles continues à savoir: POE (Préparation Opérationnelle à l’Emploi), AFPR (Action de Formation Préalable au Recrutement), CSP, AIF, Contrat Pro et Emploi d’avenir. Ceci, pour permettre véritablement aux demandeurs d’emploi d’être outillés à l’insertion professionnelle.

Financeurs privés

Organismes Paritaires Collecteurs Agréés, OPCA contribue via son financement au développement des formations professionnelles continues. Il soutient financièrement les entreprises à subvenir aux besoins des employeurs dans le cadre de leur formation professionnelle. OPCA est l’organe qui vient aussi en aide aux TPE/PME et entreprises agricoles pour leurs besoins d’ingénieries. Tandis que OPACIF finance tout, lié au congé de : bilan de compétence, validation des acquis, congé individuel de formation, etc. Il représente l’Organisme Partenaires Agréés au titre du Congé Individuel de Formation (OPACIF).

Les financements possibles pour les formations AFPA

Le CPF est un dispositif qui permet à chaque individu de cumuler des heures de formation tout au long de sa vie professionnelle. Ces heures peuvent ensuite être utilisées pour suivre une formation, y compris celles proposées par l’AFPA. Les demandeurs d’emploi peuvent aussi mobiliser leur CPF pour se former et ainsi augmenter leurs chances de réinsertion sur le marché du travail.

Différents organismes sont susceptibles d’accorder des aides financières pour soutenir les personnes souhaitant suivre une formation AFPA. Parmi ces organismes figurent notamment Pôle Emploi, les régions ou encore certains fonds dédiés à la reconversion professionnelle.

Pôle Emploi propose différentes solutions telles que l’Aide Individuelle à la Formation (AIF) qui vise à couvrir tout ou partie des frais liés à la formation. Cette aide est accordée en fonction des besoins et projets professionnels du demandeur d’emploi.

Quant aux régions, elles ont souvent mis en place des mesures spécifiques visant à faciliter l’accès aux formations professionnelles dispensées par l’AFPA. Des aides financières directement allouées aux stagiaires peuvent ainsi être octroyées dans le cadre d’une convention passée entre la région et l’AFPA.

Il existe aussi des fonds dédiés tels que le Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels (FPSPP). Ce dernier a été créé afin d’aider les salariés licenciés économiques à se reconvertir et à acquérir de nouvelles compétences via des formations telles que celles proposées par l’AFPA.

Il est aussi possible de financer sa formation AFPA sur ses propres deniers. Certains individus préfèrent prendre en charge eux-mêmes les frais liés à leur formation afin d’avoir une plus grande liberté dans le choix du programme et de la durée. Cette option peut être envisagée notamment par ceux qui ont déjà un projet professionnel précis en tête et qui souhaitent investir dans leur propre avenir.

Différents moyens financiers permettent d’accéder aux formations AFPA. Que ce soit grâce au CPF, aux aides spécifiques fournies par Pôle Emploi ou les régions, ou encore en optant pour le financement personnel, chacun peut trouver la solution adaptée à sa situation pour développer ses compétences professionnelles avec l’AFPA.

Les critères d’éligibilité pour bénéficier d’un financement AFPA

Les critères d’éligibilité pour bénéficier d’un financement AFPA

Pour pouvoir prétendre à un soutien financier pour une formation AFPA, pensez à bien remplir certains critères spécifiques. Ces critères varient en fonction des dispositifs et organismes.

Il faut noter que les formations proposées par l’AFPA sont ouvertes aux demandeurs d’emploi, mais aussi aux salariés en reconversion professionnelle ou en situation de précarité. Chaque organisme financier aura ses propres exigences quant au public cible éligible à son financement.

Il faut vérifier si vous répondez aux critères concernant votre niveau de qualification. Certaines formations s’adressent exclusivement aux personnes sans diplôme ou avec un faible niveau de qualification tandis que d’autres peuvent nécessiter des diplômes spécifiques.

La situation financière du candidat peut être prise en compte lors du processus d’évaluation. Certains dispositifs s’adressent principalement aux personnes ayant des revenus modestes.

ARTICLES LIÉS