Accueil Formation Comment devenir un électricien qualifié en 4 étapes ?

Comment devenir un électricien qualifié en 4 étapes ?

L’électricien est un professionnel qui réalise l’installation et la maintenance de toutes sortes de systèmes électriques en entreprise ou chez les particuliers. Il intervient également dans le domaine du BTP, notamment dans le secteur de la construction et de la rénovation des ouvrages publiques. Passionné d’électricité, vous souhaitez vous professionnaliser dans ce domaine ? Nous vous présentons les quatre principales étapes à suivre pour devenir un électricien qualifié.

Trouvez la bonne formation pour devenir électricien

Pour devenir électricien, il faut nécessairement suivre une bonne formation. Il existe de ce fait une grande diversité de programmes de formation au métier d’électricien. Ces programmes préparent à l’obtention de diplômes bien précis dans le domaine. Le CAP électricien est le premier diplôme professionnel qui vous permet d’accéder à ce métier. Il se prépare généralement sur une période allant de un à deux ans grâce à une formation diplômante. Elle est accessible à toute personne ayant au moins le niveau de la classe de 3e. Que vous soyez lycéen, collégien, étudiant, travailleur, etc. c’est la formation idoine pour devenir professionnel de l’électricité. Ce type de programme est parfaitement adapté lorsque vous êtes dans un processus de reconversion professionnelle.

A lire également : Conversion facile : comment passer de m/s à km/h en quelques étapes simples

Pour passer le CAP électricien, il faut trouver une école avec un cursus technique et professionnel. Les avis d’anciens étudiants représentent une source pratique et efficace pour juger de la qualité de ce type de formation. Notez qu’avec un programme de bonne qualité, l’insertion des diplômés devient beaucoup plus simple.

L’un des avantages notables de ce type de formation est sa grande flexibilité. En effet, vous avez la possibilité d’évoluer à votre rythme selon votre disponibilité, votre profil, votre planning, etc. Pour cela, les centres de formation proposent généralement deux types de formation : en présentiel et en distanciel. Lorsque vous choisissez de suivre des cours à distance, vous pourrez continuer de vaquer à vos occupations habituelles en toute sérénité.

A lire en complément : Gestion de projet : qu'est-ce que la methode Prince 2 ?

Enseignement technique

L’enseignement technique au cours de votre formation d’électricien

Le métier d’électricien est un métier technique. Il est donc important au moment de choisir votre formation d’opter pour un programme qui s’inscrit dans ce sens. Notez qu’en choisissant un enseignement technique, vous acquerrez rapidement des connaissances et des compétences nécessaires pour lancer et développer votre carrière. Ce type d’enseignement se distingue par la grande praticité des notions enseignées aux différents modules. Vous avez la possibilité de les appliquer au fur et à mesure de sorte à retenir plus aisément les notions enseignées. Grâce aux enseignements techniques, vous pouvez vous-même faire toutes sortes de nouvelles expériences afin de découvrir de nouvelles notions et faire grandir ainsi votre background dans ce domaine.

Il faut souligner que la formation technique au métier d’électricien vous rend directement opérationnel après l’obtention de votre diplôme. Le programme de ce type de formation est régulièrement mis à jour pour répondre aux besoins réels du marché de l’emploi. Cela vous permet de vous adapter aux évolutions du métier d’électricien. Par ailleurs, en choisissant de suivre une formation technique, vous avez la possibilité de bénéficier de certaines aides financières. C’est le cas notamment du fonds de financement accordé par Pôle Emploi pour faciliter l’accès à l’emploi pour tous. Renseignez-vous également sur les aides et avantages que proposent les organismes tels que le conseil régional.

Réalisez un stage en tant que futur électricien

Lorsque vous aspirez au métier d’électricien, la réalisation d’un stage est une étape très importante. C’est l’opportunité pour vous de sortir du cadre théorique de la formation et de vous confronter aux réalités du monde du travail. Le stage permet aussi d’acquérir une bonne expérience de terrain utile pour faciliter l’insertion sur le marché de l’emploi. Il faut néanmoins choisir avec beaucoup de soins l’entreprise dans laquelle réaliser votre stage d’électricien. Nous vous recommandons de vous tourner vers une entreprise qui propose les services qui vous intéressent le plus dans ce domaine.

Pour optimiser les bénéfices de votre période de stage, il faut définir au préalable des objectifs et œuvrer pour les atteindre durant la période de stage. Vous pouvez décider, par exemple, que votre stage vous permettra d’apprendre à utiliser certains outils professionnels. La durée d’un stage pour devenir électricien, surtout lorsque vous suivez un programme de préparation du CAP, est d’au moins 3 semaines. Cette durée peut s’étendre jusqu’à 14 semaines en fonction du type de formation que vous suivez.

L’importance de la formation continue une fois diplômé

Une fois que vous avez déjà obtenu votre diplôme d’électricien et exercez ce métier, nous vous conseillons d’opter pour une formation continue. Il s’agit d’un processus d’apprentissage permettant aux personnes actives d’accéder aux diplômes, cursus ou titres de l’enseignement supérieur tout en conservant leur emploi. Autrement dit, avec la formation continue, vous pourrez obtenir un BAC Pro, une Licence puis un Master en électricité après avoir obtenu votre CAP électricien. La formation continue tient compte des connaissances et savoir-faire de chaque personne pour adapter l’enseignement qu’elle reçoit.

Les compétences et qualités nécessaires pour devenir un électricien qualifié

Pour devenir un électricien qualifié, l’équipement électrique est indispensable. Il faudra être capable de lire des plans ainsi que maîtriser les normes en matière de sécurité électrique.

L’électricien doit avoir le goût du travail bien fait et faire preuve d’une grande attention aux détails. Effectivement, la moindre erreur peut entraîner des conséquences dangereuses voire mortelles pour les usagers.

L’électricien doit aussi posséder une excellente capacité à résoudre les problèmes. Les pannes électriques peuvent être très variées et complexes, donc il est nécessaire de savoir chercher leur origine avec méthode et rigueur.

Il faut aussi une bonne aptitude au travail en équipe, car l’électricien peut être amené à collaborer avec différents corps de métiers sur un même chantier ou projet.

Il sera important que l’électricien soit disponible pour intervenir rapidement lorsqu’un problème survient chez ses clients. La réactivité sera donc primordiale pour exercer ce métier dans les meilleures conditions possibles.

Avoir ces compétences ne suffira pas forcément, mais elles seront nécessaires tout au long du parcours professionnel afin d’exercer correctement ce métier dans toutes ses dimensions : technique, relationnelle et organisationnelle.

Les différentes spécialisations possibles dans le métier d’électricien et comment les choisir

Une fois la formation accomplie, l’électricien possède de solides compétences techniques pour travailler dans différents milieux et secteurs.

Toutefois, il faut se spécialiser davantage dans un domaine spécifique afin d’acquérir une expertise pointue. Les différentes spécialisations sont nombreuses :

• L’électricité du bâtiment : cette spécialisation consiste à installer les équipements électriques des habitations et des entreprises.

• L’électricité industrielle : elle vise à concevoir et à installer des systèmes électriques destinés aux machines industrielles.

• L’éclairage public : elle concerne l’installation, la maintenance et le dépannage des réseaux d’éclairage public en ville ou sur les routes.

• La domotique : il s’agit de la programmation des systèmes automatisés qui sont utilisés pour contrôler différents aspects (éclairage, chauffage…) dans les logements ou les espaces professionnels.

• Les énergies renouvelables : cette spécialisation permet d’être formé aux nouvelles technologies respectueuses de l’environnement telles que le solaire photovoltaïque, l’aérovoltaïque, etc.

La décision quant au choix de sa carrière peut être difficile, mais elle doit être prise en fonction des centres d’intérêts individuels ainsi que selon les opportunités professionnelles locales. Pour cela, il faut se poser un certain nombre de questions :

Le choix de la spécialisation ne doit pas être négligé, car il peut impacter sur les revenus ainsi que l’épanouissement professionnel. Il faut bien réfléchir et se renseigner avant de faire son choix.

Le métier d’électricien offre un large panel d’opportunités pour développer une expertise pointue dans des domaines ciblés tels que l’énergie verte ou la domotique. Une fois sa formation terminée, il faut s’engager à continuer à apprendre afin de rester au courant des dernières innovations technologiques et de se perfectionner dans ses compétences existantes tout en ayant conscience des nuances propres aux domaines choisis.

ARTICLES LIÉS